Sois heureux mon fils

Il y’a quelques semaines, ma cousine chérie Hassinatou me harcelait en me disant : Pourquoi tu n’écris plus à ton fils ?

Elle avait raison de demander seulement que moi même je me le demande mais sincèrement je ne sais pas pourquoi ?

D’ailleurs faut-il une raison à toute chose ? Je ne pense pas, certaines choses n’ont pas besoin d’explications, ni de compréhensions. Elles arrivent juste parcequ’elles doivent arriver .
Ceci est une parenthèse, on en parlera une autre fois peut-être, espérons le.

Alors j’ai décidé aujourd’hui d’écrire à mon fils de la manière la plus simple possible sur quelque chose qui me tient vraiment à cœur. J’en ai fait un texte que voici :

Mon fils, sois heureux !

Mon fils, le monde d’aujourhui est tellement faux que j’ai peur pour toi. J’ai peur de ce que sera le vôtre. À chaque fois que je l’imagine, j’ai des larmes aux yeux. Aujourd’hui tout est folklore, rien n’est réellement vrai. Les gens feignent d’être heureux, d’avoir une vie, d’avoir des amis. Nous sommes si obsédés par le paraître, par ce que l’autre pense de nous que nous ne vivons plus. Nous ne faisons qu’exister et nous existons de la pire des manières possibles. Je ne sais pas à quoi ressemblerait tes jours mais saches que la vie n’est pas un long fleuve tranquille et que tout ne saurait être rose à tout moment. Les difficultés, les douleurs, les blessures font partie de notre expérience en tant qu’humain. C’est que je vais te demander pourrait te paraître difficile ou même absurde mais je te le dis quand même : Sois heureux mon fils.

Sois heureux aujourd’hui que tu me lis et toujours car le bonheur, mon fils est en chacun de nous, au plus profond de nous et nulle part ailleurs. Et lorsque tu l’auras trouvé au fond de toi, tu verras qu’il se manifestera dans chacune de tes actions, dans ton regard, sur ton visage et dans tes interactions avec les autres. Sois heureux pour toi et non pour les autres. C’est une erreur que nous commettons tous. Penser que l’on ne doit que paraître, feigner quelque chose, mentir et se mentir pour être heureux au point où ils nous arrivent de tromper le monde sur ce que nous sommes, sur ce que nous voulons  réellement, sur qui nous sommes.

Tu sais, je ne suis moi-même pas un exemple à suivre. Je m’en veux parfois et il m’arrive de vouloir arrêter toute cette comédie autour de moi, tout ce folklore, je suis peut-être pris au piège de ce qu’est devenu notre monde. Je me suis fixé des limites et j’essaie vaille que vaille de ne pas les dépasser, un jour peut-être je briserai mes chaînes ?

Comment peut-on être heureux si au lieu de vivre nos moments, on s’empresse à les faire vivre aux autres ? Comment mon fils, dis moi ! Ce que nous faisons n’est plus important, seule la photo de ce moment compte. On aura une photo mais à force de ne songer qu’à la photo, aurons-nous réellement passé un moment ensemble ?

Alors « Fais de ta vie un chef-d’oeuvre » , cette phrase, je l’ai lue quelque part, je ne sais plus où mais elle m’a énormément touché. Fais de ta vie un chef-d’oeuvre, tu le mérites tant et n’en doute jamais. Et surtout sois heureux en profitant au fond de chaque minute, chaque seconde, chaque instant de ta vie. Sois reconnaissant à chaque instant pour ce que la vie t’offre, pour ce qu’elle t’enseigne, pour les personnes qu’elle te fait rencontrer, pour ta famille et même pour l’air que tu respires. Sois heureux et surtout ne t’en veux pas. Sois libre comme l’air et voles comme un oiseau toujours à la découverte de nouveaux cieux. Et quant il t’arrivera de douter car celà arrivera alors à ce moment, n’oublies pas que je t’aime de tout mon cœur et si celà n’est pas suffisant, je t’aimerai de tout l’amour du monde et saches que je suis fier de toi alors sois heureux mon fils.

Merci à Ousmane Makaveli pour cette belle photo qui sied si bien à ces mots en terme d’illustration.

2 thoughts on “Sois heureux mon fils

  1. 🤲🏽🤲🏽Merci mon frère pour ces mots. Avant que notre fils n’aie accès à ce bel héritage, nous nous en servirons pour vivre pleinement notre vie et être heureux comme tu nous le recommandes.

Laisser un commentaire