Être utile à l’autre donne un sens à nos vies

Tout ce que nous faisons dans la vie a une seule et même finalité : être utile aux autres.
On peut ne même pas en être conscient. D’autres parleront de salaires pour leur travail, de recherche d’opportunités dans tout ce qu’ils font neammoins essayons de voir au-delà du salaire et celà avec plusieurs illustrations.

L’avocat qui plaide à la barre se bat pour libérer un client. Le mécanicien qui répare une voiture, travaille d’arrache-pied pour satisfaire un client. Le tailleur qui coud des habits fait don d’ingéniosité pour rendre heureux son client. Le journaliste qui se sacrifie sur le terrain à la recherche d’informations le fait pour informer le public. Le boulanger qui ne dort pas,donne le meilleur de lui-même pour son client.

Quand bien même, on pense ne travailler que pour l’argent, on aura tort car c’est toujours dans la dynamique d’apporter un certain réconfort et une certaine aide pour nos parents, nos enfants, nos proches en bref pour ceux qui comptent pour nous. Alors peu importe le travail que nous faisons, la finalité demeure le même : être utile aux autres.

C’est ce sentiment d’utilité qui pousse chacun d’entre à nous lever chaque jour pour aller travailler, donner le meilleur de nous même et nous sacrifier. C’est la meilleure façon de vivre qui soit car sans le savoir, nous laissons notre empreinte dans les cœurs des hommes. Être utile, c’est donner de soi pour les autres et celà n’a point de récompense. Tout l’or du monde ne saura vous rembourser vous apportez aux autres plus que vous ne le pensez : de la joie, de la satisfaction, du sourire, de l’amour, de la tendresse.

Et sans le savoir vous faites du monde un paradis parfumé de jasmin où vivre a tout un sens. Comme l’aurait dit l’autre : « Vous êtes un exemple de dignité et un modèle de noblesse auquel tout homme doit aspirer car vous êtes utiles aux autres  »

Quoi que je doive faire , que soit écrire ma chronique, pour mon blog, partager un résumé de livres ou de films, animer une cérémonie ou une conférence, faire une intervention ou un travail quelconque. La première chose qui me vient en tête est celle-ci : Comment puis je être utile aux autres ?

Je ne sais pas si ça marche toujours mais j’essaie tout de même. Et s’il le faut, j’essaie encore et encore car comme je l’ai appris dans les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz :  » Un homme doit toujours faire de son mieux « 

Laisser un commentaire