Orange Money : le bonheur des uns fait le malheur des autres

Après plusieurs plaintes concernant les couts de transfert Orange Money, la société de télécommunication Orange a fini par réagir en baisant ses tarifs concernant ce service. Un changement auquel la venue de Wave, potentiel concurrent, à contribué. Cette nouvelle situation qui fait plaisir aux uns , cause un immense problème à d’autres.

« Comment vais-je pouvoir nourrir les miens si je dois travailler toute la journée pour ne rien gagner ? »,s’interroge une vielle dame qui tient son cahier et ayant pour travail le transfert orange money. Assisse avec une mauvaise mine, le visage fermé. Elle se lamente : « je viens  de faire un retrait de 2500 Francs CFA et je ne gagne que 6 Francs CFA. »

C’est à Selingué, près d’une grande boutique que l’on voit cette dame, la main sur la tête, impuissante, parler ainsi.Elle n’est pas la seule à se plaindre. Hamidou, qui lui également est revendeur déclare en ces termes : « La situation pour nous dans les points de vente est devenue insoutenable. On ne gagne presque rien. Ce n’est pas la première fois qu’on nous fait le coup mais cette fois-ci, c’est exagéré et s’ils ne revoient pas notre situation, je vais arrêter comme plusieurs de mes collègues et chercher une autre activité ».

La venue de Wave

D’ailleurs, on peut lire sur le site de Jeune Afrique : Le 3 décembre, Orange Finances Mobiles, qui commercialise Orange Money au Mali, a annoncé une réduction de ses tarifs à hauteur de 1% sur les frais de retrait pour les montants compris entre 0 et 1 million de F CFA (1 525 euros), ainsi qu’un tarif fixe de 10 000 Francs CFA appliqué sur les transferts supérieurs à 1 million de Francs CFA.  

Cette grande baisse des frais Orange Money s’explique par la venue de Wave, qui a carrément bouleversé les prix, mais on s’y attendait car la dynamique se faisait déjà sentir dans certains pays de la sous-région comme le Sénégal ou la Côte d’Ivoire.

Le bonheur des uns fait le malheur des autres.

Cette baisse des frais de transferts Orange Money a été saluée par les maliens. Sur les réseaux sociaux, ça été des hourras partout.  Pour Malick Diancoumba, qui utilise fréquemment les services Orange Money : « C‘est tout simplement magnifique. Cette baisse nous facilite la vie. »

Des clients qui se plaignent

Dans certains points de vente, depuis cette baisse, des propriétaires de kiosques Orange Money ajoutent illégalement sur les frais. Une pratique illégale qui a été dénoncée par bon nombre de clients. Le 9 Décembre 2021, à DFAcommunication, les distributeurs d’Orange Money étaient face à la presse pour donner certaines clarifications et en même lieu dénoncer cette pratique.

Un sentiment d’impuissance ou pris au piège.

Si d’aucuns parlent de chercher une autre activité, d’autres se sentent impuissants et sont pris au piège comme c’est le cas de cette vieille dame devant sa boutique à Selingué : « Je ne peux pas laisser cette activité, je suis vielle. Je ne peux plus rien faire de mes mains et il faut que je fasse manger les miens. C’était déjà difficile pour moi, mais ça l’est encore plus maintenant ».

Laisser un commentaire